Projet 

Pédagogique 6-9 ans

Refaire le lien avec la nature et le vivant

 

« Aucune description, aucune image d’aucun livre ne peut remplacer la vue réelle des arbres dans un bois avec toute la vie qui se déroule autour d’eux. Il émane de ces arbres quelque chose qui parle à l’âme, quelque chose qu’aucun livre, aucun musée ne pourrait rendre. Le bois que l’on voit révèle qu’il n’y a pas seulement des arbres qui existent, mais un ensemble de vies ; et cette terre, ce climat, cette puissance cosmique sont nécessaires à toutes ces vies pour qu’elles puissent s’y développer. Ces myriades de vies autour de ces arbres, et cette majesté, cette variété, c’est quelque chose qu’il faut aller chercher, et que personne ne peut apporter à l’école ». Maria Montessori, De l’enfant à l’adolescent

 

***

 

Soucieuse de soutenir le plein développement des enfants et de contribuer à leur épanouissement, l’École Montessori Bilingue Les Petits Castors construit le projet pédagogique de l’ambiance de primaire sur deux socles principaux :

 

·  l’Éducation cosmique, c’est-à-dire portée à s’intéresser à l’ensemble de ce qui existe, et développée par Maria Montessori autour de huit domaines d’apprentissage : langage, mathématiques, géométrie, biologie, géographie, histoire, musique et arts.

·  un lien privilégié avec le Vivant : avec des incursions hebdomadaires en forêt et le développement d’un jardin pédagogique en permaculture. Ce lien privilégié marquera une identité forte de notre école et connaîtra un développement progressif au cours des prochaines années.

Comprendre sa place dans son environnement

 

Dans cette deuxième étape de croissance de 6 à 12 ans, l’enfant se transforme physiquement et psychologiquement. Doté d’un esprit raisonnant, sa soif de comprendre le monde le pousse à exprimer sa curiosité intellectuelle. Il est poussé par un fort élan de compréhension de l’univers et de la place de l’être humain dans cet univers.

 

Les besoins de la période précédente subsistent, et d’autres, plus spécifiques, apparaissent : besoin d’une vie personnelle, de dignité (être pris au sérieux), de justice et de cadre moral, d’être respecté et traité comme une personne responsable et de découvrir soi-même les conséquences de ses actes, besoin d’être écouté pour soi-même et de pouvoir s’exprimer librement, besoin d’être estimé pour s’estimer soi-même.

 

À cet âge, il est fondamental pour l’enfant d’explorer en dehors des cadres de la famille et de l’école. Le travail scolaire doit être relié à la vie. Des sorties en dehors de l’école sont organisées avec l’aide des parents.

Un être profondément social, coopératif et solidaire

L’enfant de 6 à 12 ans a envie d’apprendre les mœurs et les coutumes de sa société

et de comprendre les rapports sociaux. Il veut vivre avec les autres, être à l’aise

parmi les humains. Pour cela, il cherche à se situer :

·  dans le cosmos

·  sur la terre

·  dans l’histoire

·  dans le temps de sa famille

·  dans le temps immédiat

·  dans le monde contemporain

·  dans la nature

·  dans le travail des humains

 

Toutes ces découvertes ont lieu grâce à l’observation personnelle et l’expérimentation par l’enfant, plutôt que par l’enseignement théorique fondé sur les explications et les expériences des adultes.

 

L’ambiance Montessori telle qu’elle est conçue s’appuie sur les enfants pour atteindre autodiscipline, responsabilité et apprentissage de chacun. Chaque enfant s’auto-construit à son rythme, en interagissant avec le groupe.

 

La pédagogie Montessori favorise le développement du sens social fondé sur l’entraide, la coopération, le respect mutuel, le plaisir de donner et celui de recevoir. Cet environnement donne à l’enfant la possibilité de s’associer à d’autres pour des projets de groupe, pour une exploration collective ou pour transmettre ses connaissances à un autre enfant. Il s’agit de transmettre aux enfants qu’ils peuvent se construire en tant que membres contributifs et positifs d’une société et d’une culture.

Éducation cosmique

 

Le projet d’éducation cosmique s’articule autour de cinq volets :

·  l’origine de l’univers

·  l’apparition de la vie

·  l’arrivée des êtres humains

·  l’invention de l’écriture

·  l’invention des nombres

 

Par ce projet, nous projetons l’ensemble de l’univers à l’enfant tout en faisant un découpage qui reproduit les grands domaines de connaissances : la géographie, la biologie, l’histoire, la langue (français et anglais) et les mathématiques. L’enfant découvre progressivement que tous ces domaines sont intimement liés les uns aux autres.

L’éducateur cherche à créer une ambiance propice à susciter une motivation d’apprentissage et de travail chez l’enfant. Tout ce que l’enfant peut apporter comme projet ou comme question peut être inscrit dans l’éducation cosmique. L’éducation cosmique élargit toute question sur la réalité immédiate à son substrat explicatif. Par exemple, si l’enfant s’intéresse à sa nouvelle bicyclette. l’éducateur voit là un intérêt propice à élargir le sujet aux moyens de transport pouvant aller jusqu’aux origines ; indirectement alors, l’enfant sera invité à rejoindre l’ensemble de l’humanité qui a toujours eu des préoccupations de transport.

Langage :

1. les activités directement liées au français (étymologie, littérature, poésie, théâtre) aident l’enfant à :

·  devenir conscient de l’ordre et de la structure de sa langue, qu’il possède à l’oral et à l’écrit

·  apprécier sa langue maternelle et approfondir la connaissance qu’il en a

·  maîtriser les règles d’usage

2. l’apprentissage de l’anglais comprend l’enrichissement du vocabulaire, le jeu avec la musicalité de la langue (chansons, poèmes, rimes), la maîtrise de la grammaire, des conjugaisons et de l’orthographe

 

Mathématiques : pour Maria Montessori, l’esprit humain est mathématique par nature (capacité à organiser, classifier, quantifier). Nous relions les mathématiques à la vie et l’histoire de l’humanité. Les matériels pédagogiques correspondent au grand pouvoir de raisonnement et d’abstraction des enfants (arithmétique et algèbre).

 

Géométrie : l’approche favorise la mise en relation des éléments et le raisonnement (équivalences, angles, théorème de Pythagore…)

 

Biologie :

·  biologie végétale : les besoins des plantes, les différentes parties des plantes et leurs fonctions

·  biologie animale : même approche que pour les végétaux

·  biologie humaine : les besoins et le soin à son corps

·  les grands fleuves : leurs grandes fonctions

 

Géographie : physique et politique. Les enfants sont introduits à l’histoire de l’univers, la grande histoire qui lance tout le travail des 6-12 ans, de sorte à mettre en évidence les interdépendances de la Terre et de la Vie sur terre. L’objectif est de susciter la curiosité, l’intérêt et l’émerveillement.

 

Histoire : il ne s’agit pas d’une histoire linéaire qui retrace une succession d’évènements, de guerres ou de dates. Nous optons pour une approche humaine, basée sur les besoins fondamentaux et universels des humains et sur la manière dont ils ont répondu à leurs besoins collectivement. Nous nous attachons à montrer comment, à travers les âges, ils ont construit des communautés, tribus, civilisations et nations.

 

Musique : introduction au chant, au rythme, à l’analyse du son, au mouvement…

 

Arts : introduction à l’histoire de l’art, au dessin, aux contours, aux perspectives, au portrait, à l’histoire des couleurs, au mélange des couleurs…

haines années.

Lien privilégié avec le Vivant

 

Le rôle de l’éducateur Montessori est aussi d’encourager l’émergence du sentiment

de gratitude envers le Grand Tout. Il transmet aux enfants qu’il y a un équilibre entre

tous les êtres vivants. Comme le décrit Maria Montessori : « L’espèce humaine est

un des nombreux organes faisant partie d’un organisme beaucoup plus grand, appelé

organisation cosmique. Sans tous les autres organes, l’humanité ne pourrait exister.

Cela signifie que la vie de l’humain dépend de tout ce qui a été créé. » La notion de

Grand Tout et celle d’interdépendance entre tous les êtres vivants suscitent

l’émerveillement et la confiance en la vie. Il s’agit par conséquent de transmettre

aux enfants que le cosmos est un organisme géant dans lequel chaque détail joue

un rôle important et que chaque être vivant a une tâche cosmique à accomplir.

 

La transmission de valeurs humanistes et écologiques par l’éducateur Montessori est capitale dans la construction du nouveau monde. En effet, comme le souligne Maria Montessori, l’enfant est l’agent du changement. Avec les clés de compréhension du monde, les enfants pourront établir leur propre relation avec la Terre et continuer de travailler à sa préservation.

 

Dans la pratique, des incursions hebdomadaires en forêt seront organisées (une demi-journée  à une journée par semaine), avec l’aide des parents. Cette connexion avec la nature, en plus d’être en lien avec le programme de biologie, permettra aux enfants de s’ancrer, de développer la créativité, la coopération et l’entraide.

 

De plus, un jardin pédagogique en permaculture sera développé lors de l’année scolaire 2020-2021. Il s’agira de bénéficier d’un support pédagogique pour les sciences et l’observation du vivant ; de produire une diversité de plantes alimentaires et les valoriser au travers d’ateliers de cuisine, de consommation directe en classe ou de trésors à partager avec les enfants de l’ambiance 3-6 ans. Il s’agira également d’inventer un nouveau type de cour d’école à la fois vivante et autonome et partager nos découvertes pour inciter au retour de la nature dans les écoles.

Un choix éducatif réfléchi

En tant qu’éducateurs Montessori nous avons choisi de quitter les chemins conventionnels d’éducation après mûre réflexion. Des lectures, des rencontres, des discussions, notre formation, nos expériences en tant que parents et enseignants nous ont convaincus de porter tous nos efforts sur une éducation qui fait sens non seulement pour nous, mais par respect pour l’enfant et porteuse d’espoirs pour qu’advienne une société plus juste. Le projet montessorien est avant tout une éducation à la paix.

 

Faire ce choix nous a conduit à porter un regard neuf sur l’enfant que nous avons été et sur l’éducation que nous avons reçue. Il nous a fallu, et il nous faut encore parfois, apprendre à penser sans ces repères et ces normes qui nous ont façonnés : noter, comparer, évaluer, donner des devoirs, attendre des progrès continus, punir et récompenser, obtenir l’obéissance, intervenir systématiquement etc.

 

Il n’y a pas un choix éducatif supérieur à un autre. Il y a des choix différents qui produisent des effets différents. À ce titre, le choix d’une école Montessori n’est pas le choix de l’élitisme. C’est le choix du respect de la personnalité de l’enfant, de son désir d’apprendre. « Notre méthode ne se limite pas à vouloir faire comprendre les choses à l’enfant et à l’obliger à les mémoriser, mais elle vise surtout à frapper son imagination pour susciter son enthousiasme le plus vif » disait Maria Montessori.

 

Pour les familles, cet examen minutieux du choix d’une école Montessori nécessite par conséquent un temps de maturation initial important qui devra se prolonger par des échanges réguliers avec l’équipe et des participations à des rendez-vous hors temps scolaires pour approfondir ce choix initial (des ateliers vous seront proposés).

 

Enfin, la continuité entre l’éducation à la maison et l’éducation en classe devrait déboucher sur une forme d’harmonie. C’est aussi pourquoi il nous semble important que les parents puissent apporter concrètement leur pierre à l’édifice, en fonction de leurs compétences et de leur disponibilité. Cela a été souligné dans la perspective des sorties nature, mais pourra prendre une dimension complémentaire à d’autres moments éducatifs dans l’école.

 

***

Notre projet éducatif se veut donc respectueux des besoins de développement propre à l’enfant à partir de 6 ans dans la continuité du travail fondamental effectué à la Maison des enfants. Il répondra au fort développement intellectuel, social et moral qui caractérise l’enfant à cet âge.

 

Une place essentielle sera conférée à la nature, part qui ira en se développant progressivement avec la croissance de l’école.

© 2017-2020 par École Montessori bilingue Les Petits Castors

Les photos utilisées sont soit la propriété de l'École Montessori Bilingue Les Petits Castors ou libres de droits venant du site pixabay.com que nous remercions.

  • Les Petits Castors du Rhône